Team eMANA : portrait de Jérémie

Continuons les portraits des membres de l’équipe eMANA et une vue privilégiée sur les coulisses et le fonctionnement derrière la solution. Retrouvez celui de Théo ici si vous ne l’avez pas lu.

Au tour de Jérémie, 32 ans, en charge de former et d’accompagner les nouveaux clients eMANA.

Quel a été ton parcours avant d’arriver dans l’équipe eMANA ?

Je suis diplômé d’un double cursus : technique avec un DUT mécanique et commercial avec une école de commerce. Cela m’a permis de m’orienter vers des métiers qui requièrent ces deux compétences.

J’ai d’abord exercé en tant que technico commercial dans l’industrie pétrochimique, puis de refroidissement avant d’arriver chez eMANA.

Quelle a été ta première réaction en découvrant la solution eMANA ?

J’ai trouvé l’idée pertinente dans la mesure où le postula de base est plutôt simple mais correspond à des tâches très chronophages. Avec les outils classiques, tout le monde classe et range ses emails (quand il a le temps) mais le fait d’automatiser ce classement est un vrai plus au quotidien.

Additionné à ça, le fait que tous les utilisateurs aient la même méthode de classement apporte un réel avantage pour l’entreprise dans son entier. L’accès à l’historique par client et par société change aussi la donne.

Qu’est-ce qui a fait tilt par la suite ?

J’ai pu voir aussi la puissance de l’outil en terme de gouvernance. eMANA apporte une grande quantités de KPIs qu’on ne trouve pas ailleurs. Cela donne d’énormes possibilités de monitorer l’activité : le nombre de mails reçus par client, le nombre de mails répondus, en attente, etc…

C’est un angle différent mais très pertinent pour bien connaitre la santé d’une entreprise.

Quel est ton rôle dans l’équipe ?

Dans le cadre de l’essai de 4 semaines offert, je m’occupe d’animer et de former les « prospects » eMANA. Je paramètre les nouveaux comptes pur que cela convienne à leur activité et dans le but que ces nouveaux utilisateurs prennent en main l’outil.

Le but est qu’ils en voient tous les avantages et se rendent compte de l’efficacité de la solution dans leur mission au quotidien.

As-tu une anecdote à partager ?

Plus qu’une anecdote, c’est une réaction commune à une majorité de nouveaux utilisateurs. Une fois qu’ils ont pris en main eMANA, ils voient que leurs emails sont classés : le premier rôle de l’outil. Mais ensuite, après quelques jours/semaines, ils se rendent compte du changement que cela apporte à leur quotidien, du temps gagné, du soulagement de ne pas avoir à faire toutes les actions sans grande valeur ajoutée.

C’est une réaction qui concerne plus leur qualité de vie au travail que la pure technique. Et de mon côté, c’est plutôt satisfaisant à constater !

Comment vois-tu évoluer eMANA ?

Il se passe beaucoup de choses côté développement en ce moment. eMANA va gagner en efficacité et rapidité d’utilisation.

A moyen terme, eMANA va pouvoir étendre son environnement avec des outils additionnels qui viendront s’ajouter à l’outil de base dans le but combler tous les besoins des utilisateurs.

Je vois eMANA prendre une belle part de marché sur celui des emails en France dans les mois et années à venir !

Comment présentes-tu eMANA à tes proches quand tu parles de ton job ?

Je trouve finalement assez simple vu que je dois former les clients au quotidien 😉

Je leur dis : eMANA un webmail qui ressemble à un webmail standard sauf qu’en plus il y a un classement automatique des emails par contact, par société avec un Drive relié à chaque contact qui regroupe tous les mails et les pièces jointes échangés.

Le plus est la partie collaborative dans laquelle certains emails sont partagés avec les collaborateurs en cas d’absence ou de besoin sur un projet précis.

 

Si vous souhaitez bénéficier de l’essai gratuit et que Jérémie vous accompagne dans vos premiers pas, vous trouverez le formulaire ici.

Emilie LeCoguiecTeam eMANA : portrait de Jérémie

Team eMANA : portrait de Théo, développeur

Derrière eMANA, se trouve toute une équipe. Elle évolue et surtout, elle s’agrandit. Comme il s’agit avant tout d’un projet basé sur l’humain, nous avons envie de vous présenter un à un les membres de l’équipe. Régulièrement, nous allons vous proposer des portraits en mode interview afin que vous connaissiez mieux les coulisses d’eMANA.

Nous commençons par l’un des derniers arrivés : Théo, 24 ans, développeur eMANA.

Quel a été ton parcours avant d’arriver dans l’équipe eMANA ?

Je suis diplômé de l’Ecole des Mines de Saint Etienne, j’étais étudiant sur le campus de Gardanne, près d’Aix en Provence. L’école est spécialisée en électronique et informatique mais il a été rapidement très clair pour moi que c’est l’informatique qui m’intéressait le plus. J’ai donc fait mon stage chez PC Soft à Montpellier. Pendant 8 mois, ma mission a été d’utiliser leur logiciel WinDev pour créer des applications internes et faire des retours aux développeurs sur les bugs et améliorations potentielles.

Ils m’ont vite proposé un CDI, que j’ai accepté sans pourtant être très convaincu par le produit ou l’état d’esprit de cette entreprise. Après 2 mois de contrat, j’ai finalement décidé de partir, mon instinct était juste. L’aspect humain est pour moi primordial dans toute expérience et je ne pouvais pas m’épanouir dans les conditions qui m’étaient proposées.

Après une pause, j’ai donc recherché un contrat en sachant mieux quels étaient les critères les plus importants pour moi. Le contact avec Raynald Wauters, fondateur d’eMANA a été dans le sens de mes attentes. Les valeurs d’eMANA sont celles que je partage, j’ai donc rejoint la team en mai 2022.

Quelle a été ta première réaction en découvrant la solution eMANA ?

La première fois que j’ai lu des choses sur eMANA, c’est en préparation de l’entretien d’embauche. Et honnêtement, je me suis dit « mmmhh, ok, une boite mail… Il en existe des tonnes, c’est pas ce qu’il y a de plus fun ». Mais je suis curieux et je ne m’arrête jamais à la première impression donc j’ai poursuivi la démarche.

Qu’est-ce qui a fait tilt par la suite ?

Le contact avec Raynald a fait beaucoup. Contrairement à d’autres entreprises avec lesquelles j’étais en contact, il m’a montré de l’intérêt. Pour preuve, durant mon 1er entretien, on n’a presque parlé que de moi et très peu du projet.

Ensuite, quand on a poursuivi le processus, il est rentré dans le détail et j’ai pu prendre la mesure de ce qu’est eMANA. La souveraineté d’abord et le fait de se détacher des outils américains. Et ensuite, le concept même d’eMANA qui parlait parfaitement à ce que j’ai connu lors des mes expériences en entreprise. Tout le monde fonctionne avec des to-do lists et l’email doit être considéré comme une tâche sur cette to-do list.

Lors de mon expérience, quand quelqu’un me demandait de faire quelque chose, je lui demandais de m’envoyer un email pour me le rappeler. Et je gérais mes tâches dans ma boite mail, au milieu des tous les autres reçus. eMANA est conçu pour le faire de façon automatisée avec la puissance de l’IA. J’ai trouvé ça impressionnant.

La dernière chose qui a fait tilt a été l’armoire et le fait de pouvoir utiliser une recherche très poussée pour aller chercher un email ou une pièce jointe en un clic.

Quel est ton rôle dans l’équipe ?

Je suis développeur, je suis en charge du côté back office, donc de développer, améliorer et faire évoluer le moteur derrière la solution. Je contribue aussi au développement de la partie application mobile qui devait bientôt voir le jour.

Comment présentes-tu eMANA à tes proches quand tu parles de ton job ?

Je dis « je fais une boite mail » avec un grand sourire parce que je sais quelles vont être les réactions ! Ensuite, je leur explique que pour résumer, eMANA est une messagerie intelligente qui automatise le classement des emails. Et que derrière ça, c’est beaucoup plus puissant.

Veux-tu nous partager quelque chose sur toi ?

Je viens de Dijon où j’habitais chez mes parents. Je suis arrivée dans le sud via le hasard des concours pour intégrer mon école. Après 3 ans passés ici, je ne veux plus remonter ! J’ai tracé une ligne entre Lyon et Bordeaux, c’est devenu ma limite géographique en ce qui concerne l’endroit où je veux habiter 🙂 Et aujourd’hui, Aix en Provence me convient parfaitement.

Emilie LeCoguiecTeam eMANA : portrait de Théo, développeur